Malgré une actualité plutôt tournée vers la canicule, les élections législatives et la guerre en Ukraine, l’Appel du 18 juin aura été dignement commémoré à Saint-Malo.

Une cérémonie s’est bien sûr tenue sur la splendide esplanade du Souvenir à Rocabey en fin d’après-midi, mais le matin c’est à l’invitation de l’AFL-Ar Zénith que les autorités et les associations patriotiques s’étaient rendues à Solidor au pied de l’Ar Zénith.

Au-delà de la commémoration de l’Appel du Général de Gaulle, un hommage fut rendu aux Français Libres à travers deux des leurs, Jacques et Alexis Le Gall. Le maire de Saint Malo avait tenu à s’associer à cette cérémonie et nous le remercions pour son allocution.

Pour Claude LIOT, notre président, les frères le Gall, récemment disparus,  » symbolisaient tous les deux ce qui aura permis à l’Appel du 18 juin de changer la donne. Ils étaient jeunes, bretons, suffisamment patriotes pour vouloir, sans se poser de question, s’engager au plus vite au mépris du danger et des rudes conditions. Vainqueurs, ils l’ont été, mais en toute humilité, avec pour seul souci qu’on n’oublie pas ces années, ni le sacrifice de nombreux des leurs. »

C’est précisément ce que notre association tente de faire, entretenir la mémoire de la France Libre et nous saluons une fois de plus la fidélité de cette belle ville de Saint Malo à notre cause. Nous vous donnons rendez-vous dans un an pour, nous l’espérons, présenter l’Ar Zénith, pleinement restauré.