L’AFL Ar Zenith est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique.
Elle fut créée sous le nom d’A.P.P.E.L en décembre 1995 à Saint-Malo pour sauver Ar Zénith.
Elle compte aujourd’hui plus de 300 adhérents réunis autour du Président Claude Alain LIOT, des membres, du comité de fondation et du conseil d’administration.

En décembre 1995, quelques malouins apprennent l’existence de l’Ar Zénith.
En 1996, l’Association A.P.P.E.L. Ar Zénith est créée pour sauver ce symbole de la Résistance et de la Liberté.
Depuis lors, ces passionnés ont réalisé ces exploits suivants :

  • Acquisition du bateau.
  • Remorquage de son épave de Penzé Taulé à Saint Malo.
  • Construction d’un batardeau pour protéger le navire des tempêtes et des grandes marées.

Aujourd’hui, l’Ar Zénith est sous un hangar près de la Tour Solidor, à Saint Malo.

Depuis 1999, grâce à la détermination de l’association, le navire est classé Monument Historique.

Depuis 2003, l’association A.P.P.E.L. Ar Zénith est reconnue d’utilité publique.

En 2016 s’opère la fusion avec l’AVAFL( Association des Vétérans et Amis de la France Libre) et le nom de l’association devient AFL Ar Zénith ( Amicale France Libre Ar Zenith).

Notre devoir

coque

L’Ar Zenith est bien plus qu’un simple navire, c’est le symbole du sursaut d’un homme, le général de Gaulle, qui refusa la capitulation, de l’engagement d’une région la Bretagne, qui fournit à la France Libre son plus gros contingent de volontaires et c’est aussi l’illustration d’une jeunesse qui plaçait à l’époque le patriotisme parmi les valeurs suprêmes.

Sans eux et sans ces bateaux qui leur ont permis de rejoindre l’Angleterre, il est fort vraisemblable que le sort de la France eut sans doute été différent. Si le 6 juillet 1940 de Gaulle n’était parvenu à réunir ce millier de Français désireux de continuer le combat, la reconnaissance par Churchill de de Gaule comme le représentant de la France n’aurait pas été possible et l’Appel du 18 juin se serait soldé par un échec.

La France aurait-elle pu quand même s’assoir à la table de vainqueurs à la Libération ? Rien n’est moins sûr.

C’est pourquoi nous avons un devoir de mémoire sur cette page de notre Histoire.

Notre objectif : Sauvez de nouveau l’Ar Zenith

L’Ar Zénith est entreposé à sec sous une toiture-abri à la Cale des Torpilleurs à Saint Malo. Bien que cette toiture couvre le bateau, lors des dépressions l’arrière du navire est exposé aux intempéries en raison de l’orientation des vents dominants. Au fil des années la poupe de l’Ar Zénith s’est ainsi détériorée au point que des réparations importantes sont nécessaires et même indispensables à la survie du bateau.

Nous avons décidé d’une part de prolonger la toiture-abri sur l’arrière de l’Ar Zénith de manière à mieux le protéger et d’autre part de restaurer la poupe endommagée. Ce sont des travaux importants dont le coût dépasse les 100 000 euros.

La gestion saine de l’association va permettre un auto-financement partiel. Nous savons aussi pouvoir compter sur l’Etat et les collectivités qui ont toujours soutenu notre action. Nous bénéficions également de l’aide d’entreprises et de mécènes sensibles à nos efforts. Mais cela ne nous permet pas de boucler complètement notre budget.

Que vous soyez une entreprise ou un particulier, vos dons seront compensés par une réduction d’impôt des 2/3. Alors, si, vous aussi, vous croyez à la nécessité de préserver ce bateau et de faire que tous ceux qui ont contribué à sauver la France en juin 40 ne soient pas oubliés, merci par avance de l’aide que vous voudrez bien nous apporter.

Nos Moyens

Le navire a été restauré entre 2000 et 2008 grâce aux soutiens des collectivités locales, de nos partenaires et adhérents, et des revenus générés par notre boutique.

Vous aussi, dans la mesure de vos moyens, vous pouvez nous aider à rendre vie à Ar Zénith en adhérent à notre projet.

Aidez-nous aussi en parlant de notre projet.
Dans chaque ville, vous pouvez créer une section de L’A.F.L AR ZENITH que nous nous engageons à soutenir.

Membres du  comité de fondation

Jean-François ESMELIN –  Yannick KONTZLER – Claude LIOT – Pierre BROCHAND – Robert LEFEBVRE -Alfred BAUDET – François BAUX – François DIVERRES – Sylvie FILIATRE – Catherine JACQUEMIN – Richard WINTER – Héléne COTTERET-
Jean LE FAUCHEUR

Conseil d’administration

    • PRÉSIDENT
      • Claude LIOT, Capitaine de la Marine Marchande
    • PRÉSIDENTS d’honneur
      • Jacques LE GALL, Engagé FNFL Juin 1940 – Officier de sous-marins de 1940-1945 –   Commandant du sous-marin « MINERVE »  en 1945 à l’âge de 24 ans.
      • Richard WINTER, Capitaine au long cours, Professeur à l’Ecole de la Marine Marchande retraité
      • Yannick KONTZLER, pupille de la Nation du 07/06/44, orphelin de guerre, Commerçant retraité
    • VICE-PRESIDENTS
      • Bernard BERTRAND, Ebéniste, Responsable des travaux de menuiserie d’Ar Zénith
      • Bernard BOIZARD, Commercial
    • SECRÉTAIRE GENERAL
      • Henri DESCHAMPS, Professeur de cuisine
    • TRÉSORIER GÉNÉRAL
      • Jean-Marc VANNEUFVILLE, Retraité
    • Chargé du listing adhérent et archiviste
      • Alain BOUVIER, Retraité de la marine marchande
    • ADMINISTRATEURS
      • Pierre-Louis AUFFRET, Professeur agrégé retraité
      • François BAUX, Commandant de port E.R
      • Jean-Jacques SIBERT, Cadre bancaire
      • André PACE, Fils de français libre
      • Roland OFFERLE, Retraité de la Marine Nationale, Délégué Départemental Association « Aux Marins », Président Ordre National du Mérite Saint-Malo
      • Christian DELMOTTE, Retraité de la Police Nationale
    • FONDATEUR
      • Jean-François ESMELIN, décédé, ancien Professeur – Auteur – Compositeur – Président du groupe de chants marins « LES BOUCANIERS ».