Catégories : Actualités

Durant la guerre, l’Etat français considérerait les Français Libres comme des traitres, après la Libération on les ignora, sans doute parce parce qu’ils donnaient mauvaise conscience à ceux qui n’avaient pas choisi de continuer la lutte. Ils se firent par conséquent discrets. Aujourd’hui fort heureusement un consensus s’est fait dans la population pour reconnaitre leur mérite et l’importance de leur engagement. Trop tard certes, mais mieux vaut tard que jamais…